vendredi 23 décembre 2011

Journal de bord 3 : le Canada: Montréal (2) !

Comme il ne faisait pas super beau à Montréal (ni dans le reste du Québec d'ailleurs), nous cherchions donc des visites et activités qui pourraient nous mettre à l'abri de la pluie et du vent. C'est comme cela que nous avons découvert le fameux Biodôme !


Le centre des sports est là aussi, ainsi qu'un cinéma à proximité, et le jardin botanique dont je parlerai plus tard :) Le Biodôme est immense et reconstitue dans plusieurs très grandes salles des environnements de différentes régions du monde.


On peut donc passer de la jungle étouffante avec ses animaux en liberté (les singes étaient juste à côté, sans grillage, et des oiseaux marchaient juste à nos côtés! les crocodiles étaient bien sûr dans un coin sécurisé :p) à des zones tempérées ou arctiques. On ne se sentait pas vraiment dans un zoo, les animaux pouvaient se déplacer en liberté et aller d'arbre en arbre au-dessus de nos têtes.

Celui-là nous suivait partout (non il n'est pas unijambiste, il cache bien l'autre patte!):


Les lynx de la zone tempérée étaient eux aussi derrière un grillage, normal... mais c'était chouette de les voir quand même si près!

Les petits pingouins et macareux étaient mignons et il y avait beaucoup de variétés d'autres animaux.


Il y avait aussi des illuminations sur le thème de la Chine au jardin botanique tout proche. Le jardin en entier est très grand, intéressant, et sûrement plus beau au printemps ou durant l'été que ce que l'on a vu sous la pluie. Il y avait clairement des epsaces vides qui je pense devaient servir à des expositions ou activités l'été. Mais cela reste un beau souvenir, car cela ne gâchait en rien les illuminations le soir venu. Voilà donc des photos jour et nuit du côté jardin chinois! :)



Et de nuit...





Et voilà! :) et donc dans un prochain article, la ville de Québec, ses monuments, son aquarium, et les chutes de Montmorency!

N'hésitez pas à laisser des commentaires, ça fait toujours plaisir!

vendredi 18 novembre 2011

Journal de bord 3 : le Canada: Montréal !

On a finalement pris le bus pour aller à Montréal - environ 6h, mais j'ai vu pire! les bus sont en général confortables, avec le wifi, la climatisation/chauffage, et des prises pour recharger les appareils électroniques.

Au Canada il y a le wifi gratuit un peu partout en ville: dans les gares, les fast-foods, les galeries marchandes, etc... c'est donc assez dur de trouver de vrais cyber-cafés avec des ordinateurs, puisque de nos jours beaucoup de monde utilise un Iphone...

Montréal est une ville très diversifiée, avec un côté vieille-ville le long du Saint-Laurent, avec des parcs:

Et un côté moderne avec de hauts buildings dernier cri, des centres d'affaires, etc... on a été surpris du nombre de travaux en ville, comme s'il venait d'y avoir une guerre et que personne n'avait été prévenu! ils voulaient peut-être finir le boulot avant l'arrivée de l'hiver rude... (qui certaines années peut atteindre -40 degrés o_o)

La vieille ville est intéressante à visiter, mais n'est pas très étendue ni aussi jolie que celle de Québec (j'en parlerai plus tard ^^) c'est cependant agréable de s'y promener:


En tout cas on était contents de découvrir le Québec, les Québécois et leur accent :) on est rentrés dans une brasserie où on nous a demandé quel "breuvage" on voulait, ils appellent les nuggets "croquettes" (c'est chou) du coup au McDo on a le droit à des Mac Croquettes :p Il y a aussi leur spécialité, la "Poutine", des sortes de frites trempant dans de la sauce marron avec du fromage de chez eux... ils en proposent même dans les fastfoods:

(comme ça, ça a l'air bon, mais méfiez-vous XD)

Ils ont aussi l'habitude d'utiliser des mots anglais au milieu de tout, et de les dire avec l'accent américain, ça fait de sacrés contrastes. On nous a dit des "Reste safe" pour dire "prends soin de toi", ou encore "pas de trouble" pour dire "pas de problème"!

Si vous allez à Montréal, ne ratez pas le magnifique parc du Mont-Royal, qui donne une vue panoramique sur la ville! les couleurs d'automne étaient ravissantes. Mais beaucoup de choses étaient fermées (pavillon, petits stands...) le parc doit être bien plus vivant en haute saison, avec un petit lac et possibilité de faire du pédalo, etc.


Les écureuils en tout cas ne sont vraiment pas peureux, ils ont tellement l'habitude de voir du monde qu'ils n'hésitent pas à s'approcher et à manger dans vos mains!


A Montreal il y a un peu le même principe qu'à Dunedin en Nouvelle-Zélande: l'hiver y est rude, et on trouve donc beaucoup de galeries marchandes couvertes. La ressemblance s'arrête là, puisque pour Montréal il s'agit carrément d'une ville sous la ville! des kilomètres de galeries de magasins souterrains, où il est agréable de se promener (et de "magasiner"!) au chaud même durant l'hiver! on pourrait même vivre là-dessous, car il y a des cinémas, restaurants, supermarchés, le métro, et même un hôpital y est relié.


Il y a aussi comme à Toronto un quartier chinois, mais il est pour ainsi dire minuscule. Apparemment des travaux récents ont réduit la taille du chinatown.


On y trouve des restaurants asiatiques divers et pas trop chers, pas mal de magasins de souvenirs et d'import chinois... ça a beau être petit, y aller le soir avec la musique et les lumière dépayse un peu et fait son effet :)


La prochaine fois, je vous parle du biodôme de Montréal et du jardin botanique, un des plus grands au monde! :D n'hésitez pas à laisser des commentaires, même pour dire deux mots, ça fait toujours plaisir!

mardi 1 novembre 2011

Journal de bord 2 : le Canada: Niagara Falls!

Les chutes du Niagara sont juste à côté de Toronto! :D ça aurait été bête de ne pas en profiter. La ville de Niagara Falls est juste à la frontière avec les Etats-Unis. En fait, les chutes sont du côté des USA, du coup c'est depuis le Canada que l'on en a la meilleure vue! les américains n'ayant qu'un espèce de promontoire artificiel sur le côté pour voir un peu leurs propres chutes... nous, on a pris le bateau "Maid of the Mist" pour aller voir les chutes de plus près! :D


C'est vrai qu'elles sont impressionnantes, et puis on nous donne des k-ways avant de monter dans le bateau, car on en ressort trempés! vue d'en haut:


La ville en elle-même est ultra "à l'américaine", on se croirait dans une sorte de fête foraine un peu kitch, avec plein de restos/fastfoods à thème, des attractions, des salles de jeux...


Et puis il y a le fameux "Planet Hollywood" avec plein d'objets cultes de films et de stars à l'intérieur :) il me semble que celui de Disneyland Paris est aussi grand? à voir! la fois où on y est allés, c'était presque vide en tout cas! la haute saison était déjà terminée...


On était partis dans un tour organisé pour voir les chutes depuis Toronto, et il y avait donc un arrêt à un très joli petit village nommé "Niagara on the Lake", rien à voir avec Niagara Falls (la ville). Bon, par beau temps j'aurais pris plus de photos, mais il pleuvait et ça ne rendait rien. Mais le village est très mignon avec plein de petits magasins d'artisanat, confiseries, etc... oh, des pommes d'amour! ils en avaient de toutes sortes :)


Le long du chemin pour aller à ce village, il y avait une multitude de jolies petites maisons à l'américaine (ou à la canadienne pourquoi pas), un peu style colonial avec les terrasses en bois, le rocking-chair dehors, les jardins devant... ça donnait vraiment envie d'avoir une maison comme ça plus tard.

Il y a eu aussi un arrêt obligatoire (tous les tours font ça) pour goûter du vin.

Les chutes du Niagara, c'était une belle sortie! la prochaine fois je vous parle de Montréal!

vendredi 28 octobre 2011

Journal de bord 1 : le Canada: Toronto!

Je suis revenue il y a peu de mon voyage au Canada! :) l'occasion de vous montrer plein de photos et de trucs qui nous ont marqués, moi et mon copain. Avec 6h de décalage par rapport à la France/Suisse et des distances assez grandes, impossible de visiter énormément de choses (parcs naturels, etc...), on s'est donc contentés des villes principales, mais c'était déjà pas mal! :)

En premier, Toronto! en Ontario, près de la frontière avec les USA.


C'est une ville très américanisée, pour les gens n'étant jamais allés à Manhattan, cela peut y faire penser ^^ les buildings sont très hauts, le centre-ville en est rempli, il y a des fastfoods à tous les coins de rue... de grands centres commerciaux avec des galeries intérieures (pratique pour l'hiver!)... ce qui frappe le plus en arrivant c'est aussi l'accent américain qu'ont les gens! la frontière est toute proche...

La CN Tower de Toronto! immense tour qui domine la ville avec un restaurant tournant tout en haut :) on est allés y dîner, c'était vraiment chouette! elle me fait un peu penser à la Sky Tower d'Auckland (NZ) mais en bien plus grande ^^


Toronto m'a pas mal rappelé Auckland en fait, en plus grand et moins exotique (beaucoup moins d'espaces verts) peut-être. C'est une bonne chose car j'avais beaucoup aimé Auckland :) la ressemblance est surtout dûe au fait que la culture est anglo-saxonne, et que les mêmes chaînes de magasins et fastfoods y sont implantés ou presque. Subway, Burger King, les food courts (zone intérieure avec plein de stands de fastfoods de tous les pays, et des tables et chaises communes au milieu).

La grande passion au Canada, vous le voyez direct, c'est le HOCKEY! il n'y a que ça comme sport à la télé, dans les journaux, les magasins de sport... sculpture géante sur la facade du centre des sports de Toronto:


Autre chose qui nous a tout de suite frappés, c'est... les taxes >_< raah! ils ne connaissent pas le TTC. Tous les prix indiqués partout sont des prix hors taxes. Très dur donc de pouvoir bien gérer son argent en voyage et savoir combien il nous reste pour payer ceci ou cela... dans les restaurants ou les taxis, il faut en plus de ça rajouter 10 à 15% pour le service, car il n'est pas inclus! ça a fini par nous faire redouter les restaurants et plus nous diriger vers les fastfoods, moins prise de tête ^^"

Il y a aussi des monuments plus anciens en ville:


En tout cas c'était agréable de se promener dans la grande ville et ses immenses rues droites à l'américaine, il faisait assez beau les premiers jours :) et il y a toujours plein d'écureuils dans les parcs!


Allez la suite la prochaine fois, avec les chutes du Niagara, Montréal et Québec! ^^

vendredi 30 septembre 2011

Préparation pour le Canada!

Hé oui le départ est dans 10 jours... ça arrive vite! et je n'ai encore rien préparé de mes bagages. Bon, ça va, j'ai déjà une liste de quoi emporter et de quoi visiter, mais c'est tout un programme! je ne pense pas qu'on pourra faire tout ce qui est prévu, mais sait-on jamais ^^" c'est pour ça que je préfère partir sur de longues périodes, 2 semaines c'est trop court pour planifier tout ce que l'on veut... déjà on verra...

...les chutes du Niagara! :)

Et puis j'aimerais bien visiter le coin des 1000 îles en bateau, mais c'est plus compliqué car au niveau de Kingston et donc pile à mi-chemin entre Toronto et Montréal... mais j'ai cru voir des excursions depuis Montréal, on verra bien.


Et puis bien sûr Montréal...

J'aurais voulu aussi visiter un parc naturel, mais sans voiture, c'est pour ainsi dire impossible, surtout sur si peu de temps, donc on va s'en tenir aux grands points.

Et donc Québec...

Le coin de Tadoussac a l'air bien aussi, mais c'est principalement pour voir des baleines, et j'en ai déjà vu en Nouvelle-Zélande donc bon... autant voir des choses encore jamais vues ^^

Je me demande si je vais tomber au temps des arbres roux d'automne, ce serait joli :)

mercredi 17 août 2011

Samoa: journal de bord 8: Retour à Upolu

(Suite du journal de bord de mon voyage à Samoa d'octobre 2010):
Me revoilà donc sur l'île d'Upolu, le bateau du retour était tout petit et n'avait rien à voir avec le ferry de l'aller. Du coup à l'arrivée au port: aucun bus ni aucun taxi! et moi qui voulais aller direct à Lalomanu, coin paradisiaque à l'autre bout de l'île...


Heureusement sur le bateau j'avais fait connaissance avec un gentil couple de touristes kiwis qui étaient accompagnés de leur ami samoan, et ils ont proposé de m'emmener avec eux (ils avaient une voiture au port) jusqu'à la capitale, Apia.

J'ai pu donc revoir la famille qui m'avait accueillie lorsque je suis passée au marché. J'ai aussi acheté un "siapo" pour mes parents! :) (sorte de peinture sur de la feuille faite de fibres végétales)

Hélas il pleuvait énormément x_x et le lendemain, c'était dimanche, ce qui veut dire: rush dans les supermarchés le samedi car demain tout est fermé et rien à manger! Même à Samoa les chinois sont présents, moins qu'en NZ mais ils ont quand même quelques supérettes. Et sont très peu aimables, ils faisaient froid dans le dos! -_- jamais un sourire, jamais un mot gentil ou poli, ça change des japonais qui eux vous bombardent avec des formules de politesse et des courbettes.

Le lendemain j'ai pris un bus très tôt pour aller à Lalomanu où je passe la nuit du lundi soir, et je reviens mardi à Apia pour ensuite prendre mon avion pour un retour à Auckland (avion à 1h30 du matin x_x) à l'arrivée à Auckland, je dois passer à ma banque, échanger mes billets de Samoa, puis prendre un bus pour Napier (pas encore visitée), puis le lendemain prendre un bus pour Wellington et chercher mes affaires laissées là-bas, faire le tri, peser mes bagages... pour un départ le 25 à 6h du matin pour la France! Pfiiouu!

En tout cas, Lalomanu... de grandes plages de sable blanc, l'eau turquoise... on ne m'avait pas menti! :) j'ai fait du kayak de mer, depuis le temps que je voulais en faire! et pas besoin de guide ou d'entraînement au préalable: dans un lagon protégé par une barrière de corail, pas de risques.


Ce qui me fera bizarre en revenant en France, c'est de ne plus voir des hommes de 2m de haut et de large. Ici les polynésiens sont tous des montagnes de muscles (et de graisse selon lesquels), le contraste est flagrant avec les petits touristes blancs maigrichons. Enfin il leur faut bien ça pour tenir tête à leurs femmes qui sont taillées elles aussi comme des rugbymen XD

Et le 19, c'était mon anniversaire! :D

La réceptionniste de "l'hôtel" savait ma date de naissance donc au petit déjeuner j'ai eu le droit à un "happy birthday to you" par le staff à la guitare :p haha, c'était gentil de leur part. Ici les femmes sont souvent grandes et paraissent plus que leur âge, à 16 ans elles ont l'air d'en avoir 22... Alors je ne sais pas si c'est commun aux samoanes, mais elles me demandent souvent mon âge (avant mon prénom), puis ont l'air choquées et me disent que j'ai l'air jeune et qu'elles pensaient que j'avais moins (enfin c'est bon 25 ans c'est pas la retraite hein -_-)

Bon il semblerait que c'est là-bas que je retournerai pour passer le cap des 30 ans, je me sentirai moins vieille XD Voilà donc la fin de mon journal sur Samoa :) très joli voyage au bout du monde...


Je vais enfin pouvoir vous parler de ce qui m'arrive en ce moment! et prochainement un voyage au Canada :D

mardi 5 juillet 2011

Samoa: journal de bord 7: Savaii, la suite!

Désolée pour les délais de parution! mais voilà la suite :D

Quand on arrive avec le ferry à Savaii, on débarque dans le port de Salelologa. Je me disais que je n'allais pas rester là, c'est tout petit et ça ne m'avait pas l'air très attrayant, mais j'ai eu la bonne idée de rester tout de même une nuit à Lusia's Lagoon Chalets, un ravissant petit hôtel - enfin location de chambres sur pilotis et bungalows - au-dessus du lagon. J'avais une chambre avec l'eau turquoise qui clapotait à son pied, et je pouvais me baigner dans l'eau transparente juste en bas de ma chambre! la voilà:


La vue depuis mon petit balcon:


Pour en revenir à l'île elle-même, le soucis est que tout accès est payant. Une personne du village le plus proche du lieu à visiter va être à l'entrée à demander un droit de passage... certains cherchant à vous arnaquer au passage. Faites aussi attention aux prétendus guides qui se proposent pour vous faire faire le tour de l'île.! ils changent souvent le programme au rabais en cours de route et les droits d'accès aux lieux touristiques restent souvent à votre charge!

Attention aussi lorsque vous vous baignez, à ne pas vous faire voler vos affaires (ma propre guide m'a volé de l'argent dans mon sac lors d'une minute d'inattention de ma part lorsque je nageais avec les tortues de mer!) bien sûr, difficile de prouver quoique ce soit si le voleur n'est pas pris directement sur le fait... (jolie expérience de nager avec les tortues, au fait :) )


Il y a eu d'autres embrouilles avec cette guide et je suis allée me plaindre à la police! eh oui je ne lâche pas l'affaire... le tour était sensé se dérouler sur deux jours, le guide n'est pas revenu le 2eme jour... Mais voyant que l'affaire avait pris une certaine ampleur, et après avoir été contactée par les flics, la guide est finalement revenue (en prétextant avoir eu une urgence et être partie sans pouvoir prévenir... prétextant aussi ne rien m'avoir volé alors que ce ne pouvait être qu'elle)... elle m'a d'ailleurs rendu l'argent facilement (pourquoi l'aurait-elle fait si elle n'était pas coupable?!) enfin bref, au final tout s'est arrangé comme ça! le staff des hôtels à qui j'ai parlé m'ont dit ne plus la laisser approcher de leurs clients car ils n'avaient pas confiance en elle. Tu m'étonnes.

Moi elle m'avait abordée dans mon hôtel à Manase en se promenant librement parmi le staff, parlant librement aux clients, j'avais cru que c'était du sérieux... bref méfiez-vous!

Cette aventure m'a un peu gâché ma visite de Savaii, même si l'île était très jolie, comme cet endroit intéressant, le "Lava field" (champ de lave), lieu totalement recouvert de lave durcie suite à une éruption qui avait détruit totalement le village qui se trouvait là.


L'île est bordée de belles plages sauvages, et la partie ouest abrite un parc naturel de forêt vierge. Ce qui est dommage à Savaii, c'est que le réseau de bus est moins bien organisé que sur Upolu, il est donc plus difficile de visiter les alentours.



Allez, la prochaine fois, mon retour à Upolu, mon anniversaire sur la plage et le kayak sur l'eau turquoise! :D

jeudi 28 avril 2011

Samoa: journal de bord 6: Savaii, l'autre île.

Me voilà en partance pour Savaii. La famille était triste que je parte, et j'étais vraiment attristée de les quitter aussi, ils étaient vraiment gentils. D'ailleurs je suis contente, je viens d'avoir des nouvelles d'eux!

Par un forum Samoan, j'avais demandé à des gens s'ils connaissaient leur village, et l'un des membres du forum se trouvait être un homme travaillant à l'administration et connaissant le père de cette famille. Il a pu les contacter, et il est en attente d'une nouvelle adresse où je pourrais leur écrire!

Quand je suis partie du village, les enfants ont pleuré quand je suis montée dans le bus.

Les bus ici ont un prix dérisoire. Quand je pense qu'on paye plus de 2 euros le ticket chez nous, pareil à Wellington... Ici pour plus d'une heure de trajet jusqu'au port, c'est 3 tala (80c d'euro). Alors forcément ce n'est pas de beaux bus modernes, et tout le monde est parfois les uns sur les autres, mais c'est un moyen économique de se déplacer.

Tout comme les dolmus (prononcez dolmouche) Turques, ils ne partent que lorsqu'ils sont pleins, et les gens du bus toquent sur le bois des fenêtres pour que le bus s'arrête. Il vaut mieux avoir la monnaie exacte, les chauffeurs n'en ont pas toujours! comme dans les taxis d'ailleurs. S'ils n'ont pas le change, ils ne rendent pas la monnaie.


Les Samoans en général vous sourient facilement, surtout si vous le faites en premier, ils peuvent être timides mais c'est surtout le cas pour ceux qui ne parlent pas bien anglais. Sinon, ils ont la mauvaise tendance de jeter leurs déchets n'importe où, à même le sol chez eux ou dans la rue, dans l'herbe... et ils font une version en samoan de la plupart des tubes étrangers, en les remixant bizarrement de façon pas toujours réussie (j'ai donc eu droit à du ABBA en samoan ou à "Un jour Lara" du vieux film "Docteur Jivago", ça m'a fait bizarre!)

On entend ces chansons dans les marchés, les bus, certains Samoans étant convaincus qu'il s'agit de chansons samoanes puisque dans leur langue. C'est un peu comme la France des années 80 où certains chanteurs repompaient sans vergogne des tubes américains pour réécrire totalement les paroles en français!

J'ai donc pris le bateau (il y en a un petit et un grand type ferry) pour l'île de Savaii. C'est une île beaucoup plus sauvage et moins peuplée, plus pittoresque aussi.


Sa partie sud-ouest a été ravagée par un tsunami en 2009. D'autres pays aident financièrement Samoa à reconstruire, mais l'argent est souvent mal employé et les villages reconstruits sans protection exactement au même endroit. Des digues inutiles et peu esthétiques ont été érigées à certains endroits dans la mer, gâchant le paysage. Cette île reste quand même celle qui a le plus de possibilités de jolies randonnées et qui referme des petits coins de paradis:


Le reste la prochaine fois! :)

.

vendredi 15 avril 2011

Samoa: journal de bord 5: Wild life!

Je sais, je ne mets plus souvent ce blog à jour, mon boulot est prenant, et comme je ne suis plus dans le vif du sujet... x_x mais j'ai toujours mon journal de bord, alors je le partage :)

A Samoa, on me posait souvent la question "mais qu'est-ce que tu as fait à ta peau?". Oui, ici, ils n'ont jamais vu de coups de soleil, ils ne savent pas ce que c'est! Ils n'en attrapent jamais avec leur peau bronzée. Leur autre question favorite, c'est "Tu ne veux pas un petit ami Samoan? les hommes ici sont forts", lol. Moi: "le mien aussi est fort". Eux: "ah bon? comme un samoan?" XD haha.

C'est vrai que vu comme les petits garçons grandissent ici, "à la dure", ils deviennent vite de solides gaillards.



Tout autour du village, il y a la jungle, et avec des jeunes filles du villages nous sommes allées à la chute d'eau où se baignent tous les enfants du coin. Les garçons se baignent en short, et les filles en t-shirt et short.

L'eau était bonne, et il n'y avait rien de vivant dans l'eau heureusement! Les locaux apprennent à nager avec des troncs d'arbre flottants. Le dimanche cependant, c'est le jour sacré où il ne faut pas trop faire d'activités, la plupart des gens restent dans leur "Fale".

Ils jouent aussi au Bingo quand ils s'ennuient!

Une sorte de petit loto qu'ils font à l'échelle du village, c'est assez amusant. Et puis ça m'a un peu appris les chiffres en samoan!

Contrairement à chez nous où les gens seraient offusqués de se faire prendre en photo chez eux ou sentiraient une intrusion dans leur vie privée, eux, ils adoooorent ça! ils étaient même vexés quand je ne prenais pas de photos de tout le monde. "Viens me prendre en photo quand je tue le cochon" "Hé, vas prendre en photo l'oncle machin quand il coupe du bois" "et la cousine truc qui tresse un panier, elle veut que tu prennes une photo d'elle!" Ils adorent montrer aux étrangers leur culture, artisanat, cuisine... En parlant d'artisanat, voilà le "marché aux puces" (mais en fait, marché artisanal) d'Apia:


Le marché des fruits et légumes est aussi coloré et intéressant, beaucoup de produit venant des plantations aux alentours (très bananesque tout ça en fait!):


Samoa, c'est tellement loin de tout que personne n'est vraiment répertorié, ou n'a d'adresse. Il paraît que c'est un projet du gouvernement, mais pas grand chose n'est fait. Ma lettre avec les photos n'est toujours pas ré-envoyée car les gens ne sont fichés nulle part! impossible de les joindre! tout marche par le bouche à oreille.

Le lendemain du White Sunday, c'est le jour du sport! les écoles organisent des petits tournois (course, touch-rugby (version soft du rugby où on touche l'épaule au lieu de mettre à terre), volley-ball...) et on y est allés avec la famille.

Juste spectateurs évidemment, même si certains membres ont participé! il y a toujours un vendeur de noix de coco à proximité, pratique car cela donne à boire ET à manger! :) un vendeur de jus de fruit avait un bidon, et tout le monde remplissait son gobelet directement dedans... c'est vraiment à la bonne franquette, il ne faut pas être super regardant!

J'ai aussi visité Apia, y étant restée plusieurs jours lorsque je n'étais pas avec la famille. On finit par la connaître par coeur, mais même si c'est une petite ville, il y a des choses intéressantes à voir. Comme ces mausolées étranges en bord de mer!


J'ai aussi visité la maison de Robert-Louis Stevenson, l'auteur de "L'île au Trésor" (il s'est assez inspiré des îles comme Samoa), "Docteur Jekyll et Mr Hyde"! il a fait construire une maison à Samoa car il adorait cet endroit, mais n'y a pas vécu longtemps (il était assez malade). Les Samoans l'aimaient beaucoup et l'appelaient "Tusitala" (Le conteur d'histoires). Sa maison coloniale est magnifique:


Les pièces à l'intérieur ont été laissées telles quelles, et sont très bien décorées. Il y a les oeuvres papier originales de l'auteur exposées dans sa chambre. Et ça date! allez visiter absolument cet endroit si vous passez à Samoa, c'est juste à quelques minutes d'Apia.


Peu après, je quittais la famille en les remerciant et en leur offrant de quoi faire un super repas familial, pour aller explorer l'île de Savaii... la suite au prochain article! ^^