lundi 29 mars 2010

Whitianga et Coromandel!

Whitianga, donc! j'y suis arrivee en bus apres un petit stop a Auckland (moi j'aime bien cette ville... sans bagages et sans voitures, elle est sympa). L'arret de bus est juste a cote d'un magasin de vente de sushis a emporter, raah ils connaissent ma faiblesse! bref, Whitianga est une toute petite ville peu interessante en elle-meme, son interet consiste en ses plages superbes et ses tours en kayak, plongee ou bateau :)


Le backpacker ou je logeais pretait des kayaks gratuitement, mais il ne faisait pas tres beau le jour ou j'y suis allee, donc je n'ai pas fait de kayak. La marina est jolie, et j'ai visite le musee local. La plage de Whitianga se nomme "Buffalo beach" car le navire anglais du meme nom s'y est echoue il y a 200 ans de cela.


J'ai donc pris le petit ferry qui mene a la rive opposee, pour etre accueillie par la famille chez qui je travaille actuellement. Il s'agit d'un magasin de vin un peu perdu dans la nature qui fait aussi brasserie. C'est tres mignon! ils ont une jolie vue depuis leur maison:


L'avantage c'est qu'ils organisent aussi des tours pour les touristes, vers les plages connues (Hot water beach et ses courants d'eau chaude, Cathedral Cove, ou ont ete tournees des scenes du dernier film Narnia...) et je me fais emmener gratuitement quand un tour est organise :p Hot water beach (le ciel etait couvert mais j'aime bien cette photo):


Et la plage de Catherdral Cove:


Niveau nourriture, pas vraiment de supermarche aux alentours, donc a part quelques stocks de nourriture, on est "self-sufficient": arbres a kiwis, parties de peche (poisson, moules...) sur la plage, etc, c'est chouette :D jolie vue depuis la ou poussent des "square kauri" (des arbres kauri au tronc presque carre):


J'ai du rencontrer en Nouvelle-Zelande plus de gens differents que j'en ai rencontres dans ma vie entiere. Des gens que l'on rencontre par hasard et avec qui l'on discute vraiment, je veux dire. La plupart des kiwis sont naturellement gentils, viennent vous chercher ou vous deposer en voiture dans les backpackers si vous les appelez, vous pretent des velos, des kayaks, d'autres personnes sont rencontrees sur la plage ou au hasard d'une randonnee et vous invitent a boire un verre ou a manger chez eux, vous donnent leur carte ou leur numero de telephone "call if you need anything!".

Leur relation avec le travail est souvent tres cool, et je n'ai eu que de bonnes experiences jusqu'a present! ils vivent dans un pays loin de tout et aiment discuter et rencontrer de nouvelles personnes et partager leurs anecdotes et histoires, vous faire visiter le coin... vraiment, il est facile de passer l'annee sans depenser "trop" d'argent (sans trop en gagner non plus vous me direz...), la plupart des voyageurs font "du pouce" (comme dirait un pote canadien XD), bref de l'auto-stop, ce que je ne fais pas (t'inquiete pas mamaaaan), mais il y a des pass de bus abordables et il est aise d'aller de ville en ville et faire du woofing ou help exchange, loge/nourri contre un peu de travail. Et c'est la meilleure facon de rencontrer des gens, ils vous emmenent hors des sentiers battus et connaissent les meilleurs endroits a voir du coin.

Prochainement, mon match de Rugby a Wellington et peut-etre l'Armageddon Convention! (un peu comme Japan Expo mais centree jeux videos/comics/Sci-fi)

mercredi 24 mars 2010

Whangarei

Je mets a jour mon blog avec un decalage a chaque fois par rapport aux villes que je visite, mais quand on voyage ce n'est pas toujours evident de trouver une bonne connexion internet, ou des ordinateurs permettant qu'on puisse telecharger nos photos et les uploader, etc...

Je suis donc a Whitianga dans une famille chez laquelle je fais du "help exchange", mais pour l'instant je vais vous parler de Whangarei, la ville par laquelle je suis passee apres Paihia! :) Petite photo de l'aurore sur Paihia avant de partir en bus:


Whangarei n'est pas immense (a part Auckland et Christchurch et peut-etre Wellington il n'y a aucune ville vraiment grande en NZ), mais c'est tout de meme joli, surtout par beau temps. Mais c'est marrant, les villes "touristiques" ici ont beaucoup d'amenagements (boutiques, supermarches, hotels, restaurants...) et tres peu de touristes. En France on verrait les rues grouiller de monde, ici on croise un ou deux passants dans la rue meme en plein ete. Il faut avouer qu'en France on a 10 fois plus d'habitants et que chez eux, et les 3/4 vivent a Auckland (que tout le monde semble detester, locaux comme touristes XD)


L'office du tourisme de Whangarei est situe tout au sud de la ville et loin de tout, sans raison precise... peut-etre n'ont-ils pas envie de voir les touristes, je ne sais pas! en plus quand on leur demande ce qu'il y a a faire "a pied", la nana me repond "pas grand chose" (ils sont pas senses promouvoir le patrimoine la-dedans?) Alors qu'elle a pourtant fini par me sortir une liste de musees/galeries d'art/randonnees a faire.

Le centre ville est agreable, et il y a une jolie petite marina bordee de cafes et de boutiques:


Je suis allee en bus local jusqu'au nord de la ville pour voir les chutes d'eau! elles sont vraiment belles, meme si en cette saison un peu seche il y avait moins d'eau que d'habitude.


Un chemin de randonnee partait des chutes et suivait la riviere jusqu'a la marina, mais je me suis un peu perdue a mi-chemin (j'ai pourtant suivi la riviere...) mais j'ai donc pu rejoindre la ville et finir le parcours ainsi (paf 4km dans les jambes, tiens) sur les bons conseils d'un local qui apparemment avait perdu tout sens des distances et n'avait pas fait la randonnee depuis 8 ans. Bon, j'ai fait de jolies photos quand meme :p


Apres les chutes, plus au sud, il y avait une foret de kauris, ces arbres immenses dont les neo-zelandais ont longtemps extrait la resine et l'ambre. En Nouvelle-Zelande il y a des villes nees de la Ruee vers l'or (Coromandel, Thames...) et d'autres de la Ruee vers l'ambre (Kaitaia, Hokianga...)


Voila! Prochain article, Whitianga :D

mardi 23 mars 2010

Paihia et croisiere!

Voilà, je suis partie de Paihia! j'ai pu y faire tout ce que je voulais :) Le soir de mon arrivée, j'ai visité la ville, elle est assez mignonne avec plein de petits cafés et boutiques de souvenirs face à la mer, pas mal de gens sur les plages mais rien de comparable aux plages noires de monde de France, et heureusement.


Je suis allée en vélo jusqu'à la Waitangi Reserve. J'étais passée devant la dernière fois sans y entrer, mais comme l'entrée était gratuite pour les détenteurs de Working Holiday Visa, et que j'avais le temps cette fois, j'y suis allée. Il y a la possibilité de visiter un petit musée parlant des chefs maoris présents lors du traité, ainsi qu'un marae et la maison où le traité a été signé.


L'intérieur du marae:


Il y avait aussi un immense canoë maori (waka) qui ne demande pas moins de 72 rameurs pour le diriger!


Puis l'après-midi, je suis partie pour ma croisière "Hole in the Rock"! grâce à mon pass de bus, j'avais une réduction sur la croisière plutôt avantageuse :) elle dure environ 4h et part de Paihia, passant par Russel juste en face, pour ensuite aller d'île en île jusqu'au Cap Brett et au célèbre "Hole in the Rock". Russel est désormais un paisable village peuplé de vacanciers, mais il était autrefois considéré comme le "Trou de l'enfer du Pacifique Sud": pour ceux qui connaissent Pirates des Caraïbes, Russel était un peu comme Tortuga: un lieu de déchéance, plein de bandits, pirates, prostituées et anciens bagnards, où les bagarres et assasinats étaient monnaie courante. D'ailleurs non loin de là, il y a encore un coin nommé "Assassination Cove". Hmm, ça devait barder à l'époque.

Quoiqu'il en soit, la croisière avait aussi pour but de voir les dauphins, et on en a vu! :D j'avais déjà pu en voir en Turquie, mais cela fait déjà quelques temps, et revoir des dauphins en liberté est toujours agréable. J'ai une jolie vidéo que je tenterai de mettre sur ce blog dès que la connexion me le permettra >_< en attendant, une photo, mais c'est plutôt dûr de les prendre en photo au bon moment!


Puis on est arrivés au Cap Brett, moins impressionnant que le Cap Reinga mais joli lui aussi, avec son petit phare blanc perdu au milieu de nulle part:


Et juste à côté, L'étrange rocher énorme percé naturellement d'un trou, par lequel le bateau a pu passer. J'aime beaucoup ma photo :)


On est revenus par les îles, où certaines ont vraiment des plages et une eau magnifiques:


Et me revoilà donc à Paihia. J'avais un peu peur au début de la croisière, car le temps était un peu couvert, mais en s'éloignant de la ville le soleil est revenu et le ciel bleu aussi. Le backpacker dans lequel je logeais était très sympa, on peu y rencontrer toutes sortes de gens. Cela va d'un habitant de l'Antarctique venu passer ses vacances au chaud, à des baroudeurs ayant écumé tous les pays sac sur le dos, en passant par des gens simplement en vacances et tentant de faire l'île du nord et du sud en même pas 3 semaines. La plupart des gens que je rencontre sont déjà allés dans la south island, et me demandent toujours pourquoi j'y vais en hiver. Eh bien l'hiver, certes il fait froid, mais il y a de jolies montagnes enneigées et des paysages beaucoup moins secs qu'en été. Alors que l'île du nord l'hiver, pas grand intérêt: le bleu de l'eau varie beaucoup en fonction de la couleur du ciel, et une plage en hiver, vous savez à quoi ça ressemble :/ bref moi je me garde le meilleur pour la fin, na!

vendredi 19 mars 2010

Sea, sand and sun

Je pars de Ahipara demain! mais j'en profite tout de même pour vous poster des photos d'ici, avant de retourner à Paihia pour deux jours. Forcément, Ahipara est tout petit donc je ne vais pas vous mettre des photos du village. Il s'étend tout le long de la plage, avec beaucoup de maisons et diverses villas faisant face à la mer.



La plage est immense donc, 90km! Pour ce qui est de l'autre côté, vers le mont, on a l'impression que l'autre bout de la crique semble près mais c'est un trompe-l'oeil: on met au moins 2h pour l'atteindre de là où j'ai pris la photo.



A l'extrémité de la crique, il y a de grandes dunes de sable, où beaucoup de jeunes s'amusent à faire du quad. Il y a aussi pas mal de surfeurs qui viennent profiter des vagues. Vue d'en haut d'une dune:



Monter une dune, ce n'est pas si facile, ça demande deux fois plus d'efforts que monter une pente normale. Et hop donc une autre photo:



Donc après je vais à Paihia, puis Whangarei, un peu plus au sud, et ensuite direction Coromandel, où je m'arrêterai à Whitianga, avant de faire une nouvelle semaine de help exchange près de Hot Water Beach ^^

mercredi 17 mars 2010

Cap Reinga

Je désespérais de trouver quelqu'un pouvant nous emmener au Cap Reinga, la célèbre pointe de l'extrême nord de l'île du nord, mais aujourd'hui, voilà qui est fait! :) nos très gentils voisins anglais ayant un camping-car, et prévoyant d'aller là-bas aujourd'hui, nous ont gentiment emmenés avec eux! On a eu un bol monstre (une "chance folle"... oui je traduis pour mes amis étrangers qui traduisent mon blog avec google traductor, je les imagine bien se demander ce que veut dire "monster bowl" XD) avec le temps, il faisait très beau avec un magnifique ciel bleu.



L'eau était elle aussi d'une superbe couleur bleue, les vagues autour du cap étaient plutôt impressionnantes. Après tout, c'est là que l'océan Pacifique et la mer de Tasman se rencontrent!


On voyait du coup des vagues se jeter les unes contre les autres, c'était assez unique. Encore une fois, on a eu un bon timing, car en arrivant assez tôt il a été possible d'éviter les cars de touristes qui auraient gâché les photos. Du coup j'ai eu la balustrade rien que pour moooooi! :p


Il y avait le phare, bien entendu, le célèbre phare de "Cape Reinga" (oui, ils mettent un "e" à Cap... je dis ça pour pas que papa vienne me dire que j'ai fait une faute d'orthographe :p) c'est un coin assez mythique, il y a même une boîte postale pour que l'on puisse y poster notre courrier avec le tampon unique du "Cape Reinga"!


Les plages étaient très belles aussi, mais je ne pense pas qu'il y avait un moyen d'y descendre, et de toute façon le courant y est très fort et il est évidemment très dangereux de s'y baigner!


Puis ensuite, le temps s'est un peu couvert et les touristes sont arrivés! on est partis à temps. La mer n'est pas aussi jolie avec un temps couvert. On est allés voir les dunes géantes qui bordent la côte ouest, où beaucoup de gens s'amusent à faire du sandboard (ils se laissent glisser le long des dunes avec une sorte de planche de surf). On se serait crus au Sahara, il y avait des dunes à perte de vue.


Prochainement, plus de photos d'Ahipara et des alentours! :) avant que je ne retourne à Paihia pour une petite croisière si le temps le permet!

dimanche 14 mars 2010

Paihia!

Je ne pouvais pas faire directement Auckland-Ahipara en bus, j'ai donc dû passer une nuit à Paihia. C'est une petite ville (enfin disons un village... mais en Nouvelle-Zélande on appelle ça une ville!) touristique, sur la côté est (donc côté Pacifique). L'eau y est très belle, et la plupart des auberges de jeunesse sont dans la même rue, ce qui donne de l'animation le soir. En bord de mer, il y a pas mal de petits cafés et restaurants très jolis.

Bon, ça c'est pris du bus, désolée si il y a un peu de reflets. Disons que quand je me suis baladée à pied, le ciel était couvert et la mer avait une couleur plutôt fade.


Je suis allée en vélo (le backpacker prêtait gratuitement des vélos!) jusque là où le traité de Waitangi a été signé (un traité important dans l'histoire de la NZ, où les colons et les maoris se sont entendu sur le partage des terres). Puis je suis allée faire le petit trek où l'on pouvait voir la mangrove et les chutes.


Mais je ne suis pas allée jusqu'au bout, les chutes étaient paraît-il un peu petites et décevantes (par rapport à celles que j'ai vu près de Rotorua), et le trek en lui-même chemine entre les arbres et ne valait pas spécialement le coup qu'on y consacre 2h... Peu importe, la mer était très belle et la place très agréable :D

Ensuite, je suis arrivée en bus à Kaitaia. De là, bus local pour aller à Ahipara: mais il faut faire ses courses avant, car Ahipara est un tout petit village avec juste une épicerie qui n'est pas donnée... Donc arrivée à l'Holiday park! j'y bosse 2h le matin avec d'autres jeunes voyageurs comme moi contre logement gratuit. Le travail n'est pas très dur et on est logés dans des petits bungalows bien sympas près de la mer!

Moi sur la 90 miles beach!


J'avoue depuis que je suis arrivée, le ciel est un peu couvert et il y a du vent, mais selon les prévisions le beau temps revient bientôt! enfin, on a du soleil, mais pas encore un beau ciel bleu uni. Je reposterai d'autres photos plus tard ^^ et je raconterai la marche vers les dunes géantes!! :D

jeudi 11 mars 2010

Auckland !

Je n'y suis déjà plus, mais j'y ai quand même passé deux jours et une nuit, et pris plein de photos! Auckland est donc la plus grosse ville de Nouvelle-Zélande. Hyper active, très étendue, c'est ce qui ressemble le plus à nos grandes villes européennes. Le mélange de styles architecturaux y est pour beaucoup aussi: on trouve à peu près de tout à Auckland! Parnell:



C'est un quartier très joli, avec beaucoup de charme, une grande rue bordée d'arbres, de cafés et de restaurants.


Il y a aussi des bâtiments de style anglais, qui se promènent au milieu des immeubles modernes, cela peut parfois surprendre. Par exemple celui-ci, près de l'université:


Au passage, l'université est immense, c'est carrément un quartier, avec des restaurants, galeries marchandes, librairies, plusieurs bibliothèques, parcs, église, centre sportifs, piscines... quand on se promène là-dedans, on a l'impression que tous les étudiants de Nouvelle-Zélande y étudient, tellement ça fourmille de partout! Le centre d'Auckland est lui aussi très animé, de jour comme de nuit. Ici, la Skytower (on peut y faire une sorte de saut en élastique!)



Auckland est un enfer pour les voyageurs, surtout ceux ayant des valises ou de lourds sacs à dos. Les réseaux de bus ne sont pas toujours au top, et il y a de longues distances à parcourir à pied, avec souvent des collines à monter! Le musée d'Auckland est situé tout en haut d'une colline, dans un parc, il est d'ailleurs bien visible depuis Parnell. La façade:



Je suis ensuite allée à Paihia et à Ahipara, mais ça, ce sera pour une autre fois! :p

dimanche 7 mars 2010

De l'eau, de l'eau!

Deja, desolee pour le manque d'accents, je suis sur un clavier qwerty! Demain je pars de Rotorua, et avec des amis qui ont une voiture, j'en ai profite pour faire quelques visites de derniere minute!

Je suis donc allee voir le volcan Tarawera, qui n'est pas eteint mais juste endormi pour le moment. Il y a un tres beau petit trek a faire dans la foret de Tarawera, et surtout de magnifiques chutes d'eau a voir!


c'est tres peu connu des touristes, la plupart des gens qui y vont sont des locaux, car malgre la courte distance qu'il y a entre Tarawera et Rotorua, il y a une grosse colline qui bloque le passage... il faut donc faire un detour d'une heure en voiture pour pouvoir y acceder! mais ca en vaut la peine. Une autre chute:


La riviere venant des montagnes a une eau tres claire et pure, il y a meme possibilite de se baigner tout en haut en amont des chutes. Et l'eau est presque chaude a ce qu'il parait! Helas je n'ai pas pu m'y baigner, les portes de la foret (il faut un permit pour y aller) fermant a 19h, on avait peur de ne pas pouvoir revenir a temps.


J'ai pu aussi aller voir les "Huka falls" pres de Taupo! d'impressionnants rapides avec une grande chute d'eau, un coin tres touristique ou des compagnies proposent de faire du jet au pied des chutes. La couleur de l'eau est turquoise, c'est vraiment chouette a voir :)


Il est bien entendu interdit de faire du canoe, kayak ou rafting dans ces rapides ou ces chutes, mais il parait que des fous ont deja essaye!


Taupo n'etant pas loin, hop, petit detour. Enfin j'y reviendrai, car c'etait plutot du passage en coup de vent, il commencait deja a se faire un peu tard. Il y a une grande marina avec beaucoup de bateaux, modernes comme anciens, et l'eau du lac est vraiment tres claire. Ca change de certains ports ailleurs dans le monde ou l'eau est toute sombre et marron!


Puis petit passage a Waikite, un endroit connu uniquement par les locaux aussi, non loin de Rotorua (enfin y'a un peu de route quand meme), ou il y a des sources chaudes naturelles, qui alimentent une piscine. L'eau est tellement chaude qu'ils ont tout un processus de refroidissement avant que l'eau n'arrive dans la piscine! Voici le cote sources naturelles:


La suite au prochain episode: Auckland! :D

lundi 1 mars 2010

On the road again

Voilà, le 9 Mars je quitte Rotorua après presque 4 mois de bons et loyaux services! Eh oui, il faut bien que je voyage un peu pour profiter de la fin de l'été sur les plages de l'île du nord :)

Et comme je ne fais pas les choses à moitié, j'ai décidé d'aller touuut au nord, à Ahipara. Petite carte:


Ici ça se fait beaucoup, du "work for accomodation", qui convient très bien aux voyageurs et surtout aux jeunes qui ont envie d'aller dans des lieux de rêve, être logés et souvent nourris, sans dépenser un sou mais en travaillant quelques heures dans la matinée! cela permet d'avoir toute l'après-midi pour vadrouiller :) le nord, c'est souvent de longues plages de sable blanc, la mer turquoise, on se sent un peu comme sur une plage du bout du monde! enfin je vous dirai ça quand j'y serai :p c'est le paradis des surfeurs et des pêcheurs.

Ahipara:


A côté d'Ahipara (qui est un petit village hein, ça n'a rien d'une ville!) il y a de jolis treks à faire, la 90 miles beach (elle fait en fait 90 km et non miles, mais c'est déjà pas mal!), et la Shipwreck bay, cette baie de sable blanc avec de l'eau turquoise où l'on peut encore y voir un navire qui s'est échoué sur le sable il y a longtemps de cela. Régulièrement, des bateaux de croisière viennent y déposer des touristes. On les comprend...